Le Retable de Montbéliard (2/53) : la naissance de Jésus

samedi 11 novembre 2017 0

Chaque samedi, découvrez trois des 157 tableaux du Retable de Montbéliard, un des rares retables protestants, réalisé en 1538 et dont une copie est exposée depuis juin 2016 au temple Saint-Martin à Montbéliard (Doubs). L'original se trouve exposé au Musée d'histoire de l'art de Vienne.

4. Le rêve de Joseph
Voici comment arriva la naissance de Jésus. Marie, sa mère, était fiancée à Joseph, un charpentier à Nazareth ; avant leur union, elle se trouva enceinte par le fait de l’Esprit saint. Joseph, son mari, qui était juste et qui ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la répudier en secret. Alors qu’il y pensait, l’ange du Seigneur lui apparut en rêve et dit : « Joseph, n’aie pas peur de prendre chez toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient de l’Esprit saint ; elle mettra au monde un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » ~ Matthieu 1


Musée d'histoire de l'art de Vienne/Tous droits réservés

5. La naissance de Jean
Le temps où Elisabeth devait accoucher arriva, et elle mit au monde un fils. Le huitième jour, ils vinrent circoncire l’enfant, et ils allaient lui donner le nom de son père, Zacharie. Mais sa mère dit : « Non, il sera appelé Jean. » Ils lui dirent : « Il n’y a personne dans ta famille qui porte ce nom. » Zacharie demanda une tablette (scène représentée à l’arrière-plan sur le tableau) et il écrivit : « Son nom est Jean. » Et tous s’étonnèrent. A l’instant même, sa bouche s’ouvrit et sa lange se délia. Il se mit à parler et à bénir Dieu. Partout l’on se demanda que sera donc cet enfant. La main du Seigneur était avec lui. ~ Luc 1


Musée d'histoire de l'art de Vienne/Tous droits réservés

6. La naissance de Jésus
Ces jours-ci parut un décret de César Auguste, en vue du recensement de toute la terre habitée. Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville. Joseph aussi quitta Nazareth, en Galilée, pour se rendre en Judée dans la ville de Bethléem, avec Marie, qui étaient enceinte. Le temps où elle devait accoucher arriva, et elle mit au monde son fils premier-né. Elle l’emmaillota et l’installa dans une mangeoire, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la salle. Dans cette même région, des bergers qui veillaient pour garder leurs troupeaux virent l’ange du Seigneur. Celui-ci leur annonça la naissance du sauveur : « Vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. » Et soudain se joignit à l’ange une grande armée céleste, qui louait Dieu. Les bergers trouvèrent Marie, Joseph, et le nouveau-né et racontèrent ce qui leur avait été dit. Marie retenait ces choses et y réfléchissait.  ~ Luc 2


Musée d'histoire de l'art de Vienne/Tous droits réservés

Adaptation des textes bibliques Raphaël Georgy
à partir de la Nouvelle Bible Segond

Avec la collaboration de Jean-Pierre Barbier

→ L'histoire du Retable de Montbéliard

→ Faire un don pour la restauration du temple Saint-Martin




Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *