Participez à la rénovation du temple de Saint-Maurice

dimanche 10 mars 2019 0

Le temple de Saint-Maurice-Colombier-Colombier, qui surplombe toute la vallée, est au centre de la paroisse protestante du Châtelot. Nous faisons appel aux dons car il a besoin dans l’urgence :

  • d’un nouveau chauffage : son vieux fourneau à bois est défectueux et nous avons dû prendre la décision de le fermer en hiver et de faire les enterrements à Colombier-Fontaine ou Longevelle-sur-le-Doubs. Le Conseil presbytéral a choisi d’installer un chauffage électrique infrarouge radiant. Coût des travaux : 16 000 euros ;
  • d’un toit, car il y a des fuites, de nombreuses tuiles abîmées, côté Nord. Coût des travaux : 36 000 euros.

Nous prévoyons d’y organiser un concert, une exposition afin de récolter des fonds.

Pour envoyer vos dons :

  • par chèque, à l’ordre de Paroisse Protestante du Châtelot, 2 rue du Moulin, 25260 Saint-Maurice-Colombier. Vous recevrez un reçu pour votre déduction fiscale ;
  • par virement : en indiquant votre nom en libellé afin de recevoir un reçu fiscal. Banque : La Banque postale. BIC : PSSTFRPPDIJ. IBAN : FR03 2004 1010 0402 6246 2Y02 595.

Historique

  • 1402 : construction de l’édifice comme église catholique ;
  • 16ème siècle : devient temple protestant lors de la Réforme
  • 1583 : réédifié comme église catholique ;
  • 1636 : incendiée pendant la Guerre de Dix ans par les troupes suisses à la solde de la France ;
  • 1650 : reconstruction ;
  • 1792 : après la Révolution, réouverture du temple au culte protestant ;
  • 1944 : bombardé, le temple perd sa flèche et le toit de la nef. Miné, il échappe de peu à la destruction totale. Restauré grâce aux dommages de guerre et la participation des paroisses de la Vallée suisse du Val de Ruz.
  • 19 octobre 1947 : les cultes protestants s’y tiennent à nouveau, jusqu’à nos jours.

Le pasteur, Mirana Diambaye, et le Conseil presbytéral vous remercient chaleureusement par avance du geste financier que vous pourrez faire pour la sauvegarde de ce temple qui surplombe les environs de Saint-Maurice-Colombier.

Ecrire à la paroisse




Écrire un commentaire

Ecrire un commentaire