Un nouveau « Que sais-je » sur la Réforme

mercredi 8 novembre 2017 0

Les encyclopédies de poche « Que sais-je ? » viennent de rééditer leur numéro sur la Réforme protestante, à l’occasion des 500 ans de celle-ci.

La Réforme (1517-1564), Pierre-Olivier Léchot, « Que sais-je », PUF, 9 €

Ce petit livre de 128 pages, à la fois accessible à tous et complet, retrace l’histoire de la Réforme en Europe de 1517 et la publication des thèses de Martin Luther, jusqu’au début des guerres de Religion en 1564, le tout signé par un des meilleurs spécialistes du sujet, Pierre-Olivier Léchot, professeur et doyen à la Faculté de théologie protestante de Paris.

On découvre d’abord le contexte plus large d’une époque où l’on remet en question l’Église catholique romaine, avec les penseurs humanistes, puis l’imprimerie qui a fait de la Bible le livre le plus diffusé. Ce qui rend le prêtre moins nécessaire dans la relation du fidèle à Dieu. Mais aussi le rôle de l’empire ottoman aux portes de l’Europe, qui force les chrétiens à mettre un temps de côté les désaccords théologiques. Une occasion pour les protestants d’avancer leurs idées. On apprend alors que c’est dans la Bâle protestante qu’a été traduit pour la première fois le Coran en latin. Une édition de 1543 préfacée par Martin Luther lui-même.

Un panorama de la Réforme en Europe pour comprendre l’articulation entre les réformateurs Martin Luther, Ulrich Zwingli, Jacques Lefèvre d’Etaples, Guillaume Farel — qui a importé à la Réforme à Montbéliard —, Jean Calvin jusqu’à l’anglicanisme, tout en faisant une place aux mouvements anabaptistes et mennonites.

Raphaël Georgy


Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *